Carnet de bord

Etre soi-même ! – Semaine 32

Etre soi-même

Etre soi-même ! La grande question existentielle de ces dernières années.

Pour moi, cette question ne s’est pas souvent posée, j’ai toujours essayé de montrer la vraie personnalité en moi. Cela m’a permis de me faire des amis, des ennemis aussi. Mais surtout de m’entourer de personnes qui m’apprécient vraiment comme je suis. Ces derniers temps cela devient difficile aussi bien dans la vraie vie que sur les réseaux sociaux.

En vrai, j’ai beau dire aux gens que je rencontre que je ne suis pas une gentille, leur expliquer que je suis quelqu’un qui a de l’empathie mais qu’il ne faut surtout pas me pousser, on ne me croit pas ! Comme si ces personnes me connaissaient mieux que moi-même. Cela me dérange profondément, comme si ces gens ne voulaient pas me voir mais juste que je ressemble à cette image qu’ils ont de moi.

Et sur les réseaux sociaux c’est pire. Facebook est devenu ces dernières semaines une vraie torture ! Quel que soit le sujet que j’aborde sur mon mur, il y en a toujours une (oui UNE !) pour venir me dire comment je dois mener ma vie.

Entre les :

  • personnes qui ne lisent pas les postes et répondent toujours hors sujet;
  • celles qui me rappellent que je ne dois pas acheter une paire de chaussures parce que seuls les bons moments comptent;
  • les “oh mon dieu il y a une paille dans ton verre, quelle horreur !”;
  • les “ce n’est pas un peu trop sucré ça ?”
  • les pseudos écolos, bios, végétariens et végans, minimalistes qui ont toujours un avis à donner même si on ne leur à rien demandé;
  • les “tu devrais faire de la sophrologie, de la pleine conscience, des massages” mais moi c’est de la boxe qui me soulagerait !

Chacun de mes postes est devenu un sujet à polémique en tous genres alors que j’avais juste envie de partager un petit moment de bonheur ou une réflexion que je me fait ! Et qu’on pourrait débattre sans forcément imposer son avis comme la seule chose sensée à penser.

Et il n’y a pas que sur mon mur que cela se passe comme ça ! Les groupes ne sont devenus que polémiques. J’y ai aussi vu une amie libanaise se faire lyncher parce qu’elle disait son attachement à son pays suite à la catastrophe et c’était une honte vu la situation politique ! Mon dieu, un peu d’empathie, un peu de respect !

Et puis cette semaine le soulagement : je n’ai rien posté ! Je me suis retranchée dans ma grotte, mon atelier. Je n’ai rien partagé, j’ai tout gardé pour moi égoïstement. Je suis restée dans ma bulle (mot à la mode pour le moment). J’ai été moi, sans avoir à écouter l’avis des autres. Et ça m’a fait beaucoup de bien.

Etre soi-même : est-ce forcément déballer son avis à tout va !

J’ai donc fait le point ces dernières jours pour essayer de comprendre ce qui anime les gens sur Facebook et observé la réaction des gens.

Etre soi-même n’est pas forcément donner son avis juste pour s’entendre dire “tu as raison”. Etre soi-même c’est savoir qui on est, l’assumer et ne pas attendre l’avis des autres pour ça. C’est se regarder dans un miroir le soir et se dire que les actes et paroles posés lors de la journée écoulée sont liés à ce qu’on est. Etre soi-même ne regarde qu’une seule personne… soi-même ! Et il faut un vrai mental de guerrière pour assumer être soi-même !

Cela me ramène à moi et à ce que j’ai envie ou même besoin et ce n’est plus du tout ces échanges de force sur les réseaux sociaux, j’ai raison et tu as tort, ou l’inverse. Il n’y a pas une façon de penser, il y en a des millions, chacun avec notre vécu, nos envies, ou nos peurs.

Je sais qu’en écrivant ces quelques lignes, je vais blesser certaines personnes et ce n’est pas du tout le but. Ce que je voudrais que ces personnes comprennent c’est qu’il n’est pas nécessaire de rallier forcément les autres pour se sentir légitime, que les autres n’ont pas nécessairement les mêmes envies ou besoins que vous, que ce n’est pas pour ça que vous avez tort ou raison. Et surtout que c’est ce qui fait la richesse du monde, que nous soyons tous différents !

Et au passage j’ai envie de vous partager cet article, si vous avez envie de découvrir un peu mieux qui vous êtes : https://femmesheureuses.com/2018/04/08/etre-soi-meme/

Je vais terminer par cette affirmation :

Je suis responsable de ce que j’écris, mais pas de ce que tu comprends !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *